Bonjour et bienvenue dans mon petit univers !  Je m’appelle Emi et je suis fabricante d’aquarelle artisanale et végane.

Qui suis-je ?

Je suis née un 29 octobre, au cœur de l’automne, là où la nature se pare de mille couleurs chaudes et contrastées.
J’ai aujourd’hui 28 ans et je vis à Nantes, où se trouve également mon atelier.

J’ai choisi dès mes 14 ans de me tourner vers la voie de l’artisanat, en suivant une formation de couturière et modéliste. Depuis ce moment, je pique, je brode, je dessine, et je peins. 

J’ai commencé à utiliser l’aquarelle il y a quelques années pour illustrer mes carnets de voyage. Les vertigineuses falaises ou les vertes prairies de l’Irlande, les richesses architecturales de Séville, les temples et leurs allées de cerisier en fleurs au Japon, les murs de Berlin chargés d’histoire… Je laisse mon inspiration et mes souvenirs se nourrir de ce qui les entourent, avant de les raconter sur le papier.
Je pratique aussi l’exploration urbaine, ou urbex : je grimpe ou je descends, je découvre et je visite des lieux abandonnés, où la nature a repris le dessus. Les rues sont mes musées à ciel ouvert.

J’ai un petit chat aux trois couleurs, Mie-Câline, qui m’accompagne chaque jour dans ma vie et mes différents projets. Enfin, j’adore manger des carrot cakes, danser et boire du thé (pas toujours dans cet ordre).

Le projet Octarine

« C’était la couleur reine, dont toutes les autres ne sont que des reflets partiels et délavés. C’était l’octarine, la couleur de la magie. Vivante, flamboyante, vibrante, c’était le pigment incontesté de l’imaginaire, car là où elle apparaissait, on savait que la matière ordinaire se mettait humblement au service des puissances de l’esprit magique. Elle incarnait l’enchantement même. »
Terry Pratchett, La Huitième Couleur (tome 1 des Annales du Disque-Monde), traduit de l’anglais par Patrick Couton, éditions Pocket, 1997.

Septembre 2019. J’étais depuis quelque temps à la recherche d’un nouveau projet professionnel lorsque je décide de me lancer dans la fabrication d’aquarelle artisanale. Pourquoi me suis-je tournée vers la production de peinture ? J’ai toujours adoré mélanger, expérimenter, tâtonner, en un mot : créer. Quant au nom, il s’est imposé comme une évidence : en témoigne ainsi la citation ci-dessus, tirée du livre que je lisais à ce moment précis.

J’ai donc allié ma passion pour les couleurs à mon envie de créer des aquarelles uniques et de belle qualité, aux teintes inspirantes. Après une indispensable phase de recherches et de tests, j’ai finalement trouvé le dosage parfait entre les pigments et le liant. La combinaison choisie est végane, c’est-à-dire qu’elle ne contient aucun produit d’origine animale. Je sélectionne soigneusement chaque pigment, et je réalise un broyage minutieux, ce qui me permet de proposer une peinture extrafine, crémeuse et agréable à travailler.

Je me suis en outre formée à l’art de la céramique pour fabriquer des palettes.

L'éthique derrière mes aquarelles

J’accorde également beaucoup d’importance à ce que ce projet d’aquarelle artisanale soit en accord avec mes valeurs éthiques, et relève d’une démarche écoresponsable : ayant moi-même un mode de vie orienté vers le zéro déchet, je souhaitais que mon entreprise emprunte ce même chemin. Je privilégie donc des acteurs locaux et des circuits courts.
Quant aux emballages, ils ne sont pas déclinés à l’unité et restent respectueux de l’environnement. J’ai aussi opté pour des godets en métal réutilisables, ainsi que des demi-godets en PLA (fabriqués à partir d’amidon de maïs).

Vous rencontrer

D’un tempérament sociable, j’adore enfin partir à votre rencontre et échanger avec vous. C’est pour cette raison que j’organise régulièrement des ateliers de broyage. J’ai ainsi à cœur de démystifier la fabrication de l’aquarelle artisanale, et de vous en dévoiler les secrets.

Le projet Octarine célèbre donc la nature sous toutes ses formes, le fait de la protéger, les richesses qu’elle offre au quotidien, mais aussi sa poésie et sa douceur. Extraits de fruits ou de fleurs, petits poissons qui remontent un cours d’eau sous une lune de printemps ou un soleil d’été, arbres ou pierres précieuses, nénuphars qui se déploient lentement sur un étang : autant d’éléments qui participent à la beauté de notre monde, et que vous retrouverez dans le mien.
Je vous souhaite une bonne découverte de mon site qui, je l’espère, saura vous plaire 😊